Je vais accoucher : le Dieu Uterinos va me délivrer !

Oui, je vais accoucher. Demain… dans une semaine… dans moins d’un mois. La menace d’accouchement prématuré est finie, Piou-Piou est désormais considéré comme un bébé « à terme ». Nous avons atteint les 37 sa. Il peut venir. C’est une nouvelle à m’en faire péter la bedaine au pot de Ben & Jerry ! (si seulement…)

Mais je dois me confesser. Je dois avouer que je n’en peux plus. J’en ai ras la moumoute. Cette grossesse est difficile.

On me dit « profite! » : humm, de quoi au juste? De voir les oedèmes bouffer jour après jour ce qui me sert habituellement de visage?

« repose toi! » : promis ! Dès que mon utérus arrête de se déchirer et que bébé ne danse plus le Harlem Shake dans mon utérus trop petit.

« garde le au chaud! » : t’inquiète, je serre les fesses au max! (c’est bien connu, c’est comme ça qu’on évite les bébés prématurés).

« à 37 sa, tu peux enfin faire ce que tu veux! » : bah, c’est simple, je veux pouvoir mettre un pied l’un devant l’autre sans tanguer comme un pingouin, enfiler une chaussette sans avoir le nerf de la fesse droite qui se bloque, promener ma bouledogue sans me retrouver québlo par une contraction à, à peine 50 m de la maison. Oui, sur le papier, je peux faire ce que je veux. En réalité, le seul fait de passer du lit au canapé me fait haleter comme un mammouth.

 

20151001_094719~3

 

Mon esprit a associé grossesse et douleurs. Je culpabilise souvent de vouloir que Piou-Piou sorte au plus vite. Je culpabilise. Mais la douleur ça use. La douleur, ça grille les neurones (et je partais déjà avec un capital restreint). Ca fait penser des trucs qu’on ne voudrait pas en temps normal. Malgré tout ça, je suis heureuse d’attendre un joli petit bébé. Le seul et l’unique. Il n’y en aura certainement pas d’autres, pour toutes ces raisons et pour des choix de vie avec Mister Poulet.

Plus que tout, aujourd’hui…

J’ai hâte de croquer les petites joues de mon poussin.

J’ai hâte d’être la maman câline et douce que j’imagine être.

J’ai hâte de contempler Mister Poulet dans son nouveau rôle de Papa (poule, sans aucun doute…).

J’ai hâte de tourner une page, pour que la suivante soit la plus belle jamais connue jusqu’ici…

P’tite Poulette

ps : et j’ai hâte de fout** des claques dans la gue*** à toutes celles qui maintiennent encore que la grossesse n’est pas une maladie (#oupsdérapage#)

Publicités

23 réflexions sur “Je vais accoucher : le Dieu Uterinos va me délivrer !

  1. Mumnours dit :

    Comme je te comprend ! Même si bien-sûr j’aurais préféré que mon bébé naisse à terme, qu’elle délivrance lorsque j’ai accouché. Si pour certaine la grossesse est une parenthèse enchantée, pour certaine c’est un vrai calvaire !
    Allez la fin et proche, pleins de nouvelles aventures t’attendent avec ton ptit piou piou dans les bras.

    Aimé par 1 personne

  2. Loreleï dit :

    j’étais comme toi, j’en pouvais plus, je voulais qu’ils sortentttttt lol
    tu es rayonnante sur la photo
    allez courage, bientôt petit Poussin sera avec vous!!!
    bizzz

    J'aime

  3. Le Quotidien d'une Maman dit :

    « La grossesse n’est pas une maladie » ou la phrase que la nanas qui ont eu de super grossesse aiment sortir! Si elles veulent on échange et on en reparle.

    En tout cas tu es sublime. Et pour en rajouter, profite 😀
    J’ai eu des grossesses très compliquées pour mes deux premiers et le début de la troisième a été trèèèès laborieux mais après ça nous manque! Nous devons certainement être complètement maso.

    J'aime

  4. Delphine J dit :

    ❤ Bella!
    Tu es probablement au bout du rouleau, mais ça ne se voit absolument pas 🙂
    Je suis contente pour toi que ça soit bientôt la fin de ta grossesse, si difficile à vivre.
    Bientôt vous le tiendrez dans vos bras, et aurez le regard un peu niais de parents complètement gaga de leur progéniture :D.
    Mais quand même… La grossesse n'est pas une maladie 😀 (patapeeerrr!!!)
    Mais c'est vrai qu'elle rend parfois malade, et est quasiment toujours un chouia handicapante (c'est quoi les lacets déjà??)
    Bises

    J'aime

  5. Maman Plume dit :

    Bon courage ! Tu es resplendissante malgré tout.
    Le plus beau reste à venir et tu oublieras tout ça très vite (ou n’y penseras presque plus du moins).
    Bises et ce n’est pas « profite » mais plutôt « c’est bientôt la fin ! » que j’ai envie de te dire 😉

    J'aime

  6. My Name Is Georges dit :

    Ca y est ma poupette, tu as tenu bon, tu peux être fière de toi!! Tu es une warrior , mais ça j’en doutais pas! Cette fois au moins Piou piou est hors de danger et il peut arriver quand bon lui semble sans soucis! Et puis après, ce ne sera que du bonheur!
    Et tu es toute mimi dans cette couleur pastelle qui te fait un teint tout doux ❤
    Plein de bisous

    J'aime

  7. topproduitsbebe dit :

    Coucou ! Moi je suis passée mapette professionnelle : 3 grossesses, 3 map, et je te comprends bien, que le temps est long, que l’on est inquiète à la moindre contraction douloureuse… Mais courage, la fin est proche, et oui tu peux en profiter en vivant sereinement cette fin de grossesse, en retrouvant ton peu de mobilité. Va faire les boutiques, va au ciné et au resto avec ton chéri, après quand bébé est là ça devient plus compliqué (dixit la fille qui n’est pas allée au ciné depuis 6 ans) !

    J'aime

  8. elisamarnet dit :

    ah ah et ben j’ai bien rigolé en lisant cet article. bon ça me rassure pas pour la fin de ma grossesse mais c’était drôle :p
    et sur la fameuse phrase à ne pas dire (du style « celui qu »on ne peut pas nommer »), franchement c’est tellement ridicule…même les médecins qui voudraient te faire croire que « non non 4h de transport par jour vous pouvez le faire quasi jusqu’à la fin » ou que « ouai enfin la fatigue ça va hein, tu dors pi c bon ». ouai ouai ouai that’s it !!!
    en tout cas tu es magnifique sur la photo c’est déjà une belle chose de prise :p

    J'aime

  9. Lalutotale dit :

    J’aurais pu écrire le même billet ma poulette…sauf qu’il faut imaginer que je suis allée à + du terme avec mon oedème monstrueux ( j’ai fini à 99,7 kg… oui oui ), et le sentiment de culpabilisation pour la sortie de la puce que j’aurais aimée plus précoce, je le connais trèèèèèèès bien.

     » j’ai hâte de fout** des claques dans la gue*** à toutes celles qui maintiennent encore que la grossesse n’est pas une maladie » –> je disais ça aussi….et la dernière à me l’avoir dit est ma grand-mère de 95 ans…donc bon… si je la taloche…huhuhu 😀

    Coeurs et paillettes sur toi ma poulette ❤

    J'aime

  10. Soleil d'Octobre dit :

    Courage, promis on oublie tout ça dès les premiers tête à tête avec la petite merveille qu’on met au monde. Parole d’une toute nouvelle maman (enfin plus trop maintenant, presque’un mois que minimonstre partage notre vie) qui en a ch*** pendant sa grossesse, qui a détesté être enceinte et qui avait très peur que ça lui gâche sa maternité!
    Bon par contre si je peux me permettre un pt’i conseil, de l’indulgence avec soi même, on sort terriblement fatiguée de cette histoire, accoucher après en avoir bavé pendant neuf mois c’est loin d’être une sinécure. Ne pas culpabiliser d’utiliser toutes les ressources disponibles pour se reposer (belle maman et tata fernande peuvent aussi porter la merveille quand elle pousse des hurlement pendant ce temps là on peut prendre une douche!!!). Plein de bonheur!

    J'aime

  11. Cé. dit :

    Je viens de lire ton blog suite à ton commentaire sur le mien… En effet on a vraiment eu le même type de parcours ! Quelle galères ces hospitalisations, ces médicaments, ce stress… Si je peux te donner un mini conseil : Essaie tant que tu le peux d’éviter le déclenchement, c’est tentant quand on en a tellement marre, mais ça a pas mal d’effets indésirables aussi, pour toi comme pour Piou-Piou.

    J'aime

  12. Mandy dit :

    Tu me fais bien rire…. Ma premiere grossesse pas de souci la frite et tout la fatigue carence en fer et remontees acides pure en fin je t ecris la a 3h du mat gaviscon marche moyen … Oui moi aussi marre mais ne dit pas pas de number 2 tu as encore le temps de voir et toutes les grossesses sont differentes… En attendant plein de courage et positivons on ralera pour du sommeil en rab oui les grasses mat c est over mais bcp de joies au tournant…. Pleins de bisous j essaye de me recoucher lol xoxo baleine mandy

    J'aime

  13. Joh' dit :

    S’il y a bien une chose qui me manque pendant ma grossesse c’est mon bidon ! Je trouve ça tellement joli une femme enceinte ! En tout cas la grossesse te vas bien ! Moi au bout du 7ème mois je n’en pouvais plus, ça devenait vraiment compliquer de mettre mes chaussettes, mes chaussures, me lever toutes les 15min pour faire 3 gouttes, ne pas pouvoir me coucher sur le dos, ou sur le côté ou sur le ventre, bref dormir assise quoi ! Mais franchement, maintenant que j’ai ma Choupinette tout ça me manque tellement ! Profite bien, tu verras tu vas vite devenir nostalgique 🙂

    J'aime

  14. sophie Girlystan dit :

    Courage pour ces derniers jours ! J’ai eu une grossesse de merde (alitée 3 mois) alors j’avais hâte que ça se finisse aussi même si j’ai profité à fond des 2 semaines qui ont suivi les 37sa parce que je pouvais enfin sortir de chez moi et apprécier cette grossesse. Pas de douleurs, pas d’insomnies et un ventre qui me semblait tout léger 🙂 Mais j’étais bien contente d’accoucher 2 semaines avant le temps me semblait interminable avant de pouvoir enfin le rencontrer. Je te souhaite un super accouchement et une rencontre magique avec ton bébé !!

    J'aime

Un petit mot ...? Chouette !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s