Je vivais une grossesse sereine, Merci Madame, ce n’est plus le cas…

Je me rendais lundi dernier à une consultation obligatoire avec la sage-femme, le rendez-vous du 4ème mois. Hyper en forme (comme depuis le début de la grossesse), celle-ci me dit, « tout est parfait, vous êtes un esprit sain dans un corps sain… on ne peut rêver mieux ».
Grosse fierté qui m’envahit. J’suis de la bombe de future maman.
97b40-030001de257e2

Je sors de la consultation et les secrétaires me rattrapent en m’informant que Dr Gynéco XYZ souhaite me voir. Qui c’est çui’là? Il ne m’a jamais vue! (gros questionnement, et sur le coup, je me dis qu’ils ont du se planter de patient…).
J’attends en salle d’attente, une éternité vous vous doutez bien. Bonjour l’angoisse.
Et, cette Dr Gynéco vient me chercher. M**, c’est bien pour moi.
-« Mme P’tite Poulette, nous venons de recevoir vos résultats concernant le dépistage de la trisomie 21 et …votre taux est élevé. Il y a un risque. »
(le monde est juste en train de s’ébranler sous mes pieds, et je ressens alors une profonde tristesse, que je ne dissimule pas).
« Votre échographie est très nette et la clarté nucale très bonne cependant, il n’y a donc qu’un très faible risque, ne vous inquiétez pas ».
(le mot risque est lâché, c’est un peu tard pour relativiser. Je me sens trahis par mon corps qui se sent si bien lui! Et j’entends encore le petit battement de cœur de mon bébé qui résonnait quelques dizaines de minutes plus tôt en consultation, je suis sous le choc).
-« Je vous contacte demain, Mme P’tite Poulette, pour fixer un rendez-vous avec le généticien et programmer une amniocentèse si vous donnez votre accord. Allez, courage ma fille. » (véridict, elle  a dit « courage ma fille » !).
Je rentre à la maison.
Et m’effondre dans les bras de Mister Poulet.
J’appelle ma mère. L’épaule féminine sur qui je peux toujours m’appuyer.
Tous deux me réconfortent.
Mais, je suis bel et bien sous le choc et envisage le pire.
Mardi. L’hôpital m’appelle à 9h. Ils sont très réactifs. Le rendez vous est posé pour le lendemain.
Encore une fois, tout va vite. Est-ce bon signe? (je me mets à tout interpréter)
Nous sommes mercredi aujourd’hui. Et je vois le généticien cet après-midi.
Je vais donner mon accord pour l’amniocentèse.
Mon état d’esprit?
J’ai perdu ma joie de vivre. Elle s’est faite bouffer par l’angoisse, le stress de tous ces examens, la peur de perdre mon bébé. J’en suis presque à me dire que ma grossesse se passait trop bien pour que ça continue.
Oui, je fais partie de ces gens qui pensent que le bonheur est précieux, et qu’il faut savoir en profiter car il s’éclipse toujours très vite…
Ce bébé je l’aime déjà de tout mon cœur. Hier, après le travail, pour combattre le mauvais sort je suis allée dans un troc que j’aime beaucoup… chiner deux ou trois bodies, histoire de me dire que bébé va bien aller. J’ai besoin d’y croire. Pour lui, pour nous.
P’tite Poulette
Publicités

69 réflexions sur “Je vivais une grossesse sereine, Merci Madame, ce n’est plus le cas…

  1. la Cigale ou la Fourmi dit :

    Je trouve les médecins tellement durs et cruels dans leur manière d'annoncer les choses.
    Pourquoi t'a-t-il présenté l'option qui t'angoisse en premier?
    N'est-il pas conscient qu'il s'adresse à un humain, non un robot, à une si jolie femme enceinte?
    Courage ma Fille comme dirait l'autre, ne te laisse pas abattre par la cruauté.

    Si tu es en si bonne forme, ce n'est pas pour rien: c'est que cet enfant veut vivre et venir parmi vous, alors honore-le de ce désir de vie sans prix!
    Bises ma jolie.

    J'aime

  2. Ctextiles dit :

    bon courage! j'ai connu ça en son temps ! c'était après un premier enfant mort in utero, après j'ai eu des amniocentèses pour 3 des 4 suivants, toujours une bonne raison de la faire et chaque fois négative, pour la dernière, c'était m^me à la date limite de la faire (j'habitais la campagne et les résultats de la prise de sang avaient été « oubliés  » par l’hôpital donc en plus de l’angoisse (j'avais 37 ans) d'une trisomie, j'avais l'angoisse de perdre mon bébé au cours de amniocentèse, mon mari était en formation à 200km de là et je venais d'annoncer aux enfants que j'en attendais un autre : le cauchemar total!) a u final tout s'est bien terminé, et maintenant ils sont jeune adulte ou ado, et c'est que du bonheur (enfin presque)
    ma technique dans ces cas de grande solitude : tant que l'on ne m'a pas dit (et prouvé) vous avez quelque chose de grave je considère que je n'ai rien –> c'est toujours ça de pris sur le bonheur!
    Marie

    J'aime

  3. Emilie dit :

    Ce test devrait tout simplement ne plus exister ! J'ai vécu la même angoisse… tout allait très bien jusqu'à ce coup de fil le soir de l'anniv des 4 ans de mon aîné pour m'annoncer que j'ai un risque sur 70 qu'il y ait un problème de trisomie chez mon bébé… tout s'est effondré… et le gyné qui te dit de ne pas trop t'inquiéter car la clarté nucale est bonne… que ça ne veut rien dire… MAIS alors pourquoi tu le dis ???!!!! On se pointe pour l'amnio (qui n'est en soit pas une décision facile à prendre non plus) … et là mon placenta étant je cite « anatomiquement mal placé », ben ils ont pas pu la faire… après avoir stressé en attendant l'amnio, ça recommence… on nous propose le test prénatal… délai d'attente pour le verdict… 3 semaines… bref tout ce stress pour avoir au final un bon résultat… tu oublies tout jusqu'à la fin de la grossesse et à l'hosto ils te redisent que de toute façon rien n'est jamais à 100 % sûr… Bébé Eva en parfaite santé est née… et je me dis que plus jamais, plus jamais je ne referai le tri-test… et je me suis souvent excusée auprès d'elle d'avoir tant douté, d'avoir imaginé pouvoir la perdre…
    Alors ne stresse pas, même si c'est facile à dire… et c'est normal que tu t'inquiètes, fais confiance à ce que tu ressens, et à ton petit bébé…

    J'aime

  4. Sally L dit :

    Une amie, lorsqu'elle était enceinte de ma filleule, à vécu la même chose que toi… J'ose imaginer ta détresse.. Je te souhaite beaucoup de courage, mais surtout, ne baisse pas les bras, et tente coute que coute de rester optimiste !
    Bisous.

    J'aime

  5. P'tite Poulette dit :

    C'est mon premier alors je n'ai aucune comparaison, mais oui, sur le questionnaire de satisfaction (y'en a pas, vous êtes sûres??) j'me ferai un plaisir de noter : « peux mieux faire » lol C'est comme tout, l'empathie et le tact ne sont pas livrés à la naissance, j'en suis consciente, alors on fera avec 😉 !
    Merci pour ton petit mot de réconfort ❤

    J'aime

  6. P'tite Poulette dit :

    Tu as raison, ce petit bout (sans sexe pour le moment, surprise ?!) gigote, fait des bulles, je le sens remuer tous les jours, et je m'en émerveille à chaque fois. Me faire du souci pendant plusieurs semaines serait sûrement très néfaste pour lui… j'essaie de ne pas y penser, et surtout de continuer à me projeter en aménageant la chambre, en lorgnant sur les minuscules bodies que je trouve… ça aide 🙂
    J'ai hâte de revenir vers vous (avec une bonne nouvelle).
    Bises, et merci du p'tit mot, ça me touche beaucoup.

    J'aime

  7. P'tite Poulette dit :

    Tu es passée par des moments difficiles ma belle !! Je suis si contente de lire des fins heureuses… c'est très réconfortant et surtout ça donne de l'espoir, c'est le plus important pour la santé mentale !! 🙂
    Pour en venir à ta technique, elle est absolument géniale et tellement vraie. Simple, mais efficace. Philosophe 😉
    Bisous et merci beaucoup de ton soutien ❤

    J'aime

  8. P'tite Poulette dit :

    Tu m'as beaucoup touchée… parce que le « alors pourquoi tu le dis?? » est tellement vrai! On se prend ça en pleine poire, et on se retrouve complètement impuissant sans avoir appris au préalable à gérer ce genre de nouvelles. Je vois que tu as eu du souci jusqu'à la fin de ta grossesse, ma pauvre… c'est juste hallucinant de te laisser dans cet état d'incertitude autant de temps !! 😦
    Je suis heureuse que la petite Eva se porte à merveille… elle l'a bien mérité, et toi aussi. Bravo pour ton courage. Et merci pour ton soutien et ton réconfort ❤

    J'aime

  9. My Name Is Georges dit :

    Ohhh ma poupette, j'arrive après la bataille, je n'avais pas eu le temps de venir ici, et je suis si triste de lire cet article! Je suis de tout coeur avec toi et je suis sûre que tout va bien se passer, attendre les résultats de l'amyo ça va être dur mais tant qu'ils ne sont pas tombés il faut que tu essaye de ne pas y penser! Tu es si forte et tu rayonne tellement par ta joie de vivre en général! Je te fais des milliards de bisous ❤

    J'aime

  10. Tristelune dit :

    J'ai passé l'amniocentèse, pour des jumeaux ; c'était pas cool, j'avais très peur de la fausse couche (qui m'aurait fait perdre les deux bébés), mais les risques sont infimes. Tout comme ceux d'avoir un enfant trisomique alors que la clarté nucale est « bonne ». Je te souhaite tout le courage du monde pour cet examen, que certaines passent sans rien sentir parait-il. Et puis l'amniocentèse ça permet simplement de voir si le cariotype est normal ; ceux de mes deux mômes sont normaux mais j'ai un petit qui a quelques malformations probablement dues à un problème génétique mais on ne sait pas lequel (et on ne le saura peut-être jamais). Donc on ne sait pas s'il se développera normalement, s'il ne sera pas mentalement déficient… le doute planera jusqu'à ce que chaque hypothèse soit écartée. En attendant je suis amoureuse de mes mômes et je m'en veux d'avoir été si stressée durant cette grossesse, à me demander s'il fallait accepter une ISG (interruption sélective de grossesse : spécial enfants multiples, quand on décide d'en zigouiller un seul sur les deux ou trois… va expliquer ça au môme survivant après…) ou si on devait laisser faire les choses. On a choisi la bonne option. Je te souhaite de passer brillamment l'amniocentèse et de ne pas trop stresser les trois à quatre semaines d'attente pour avoir les résultats.

    J'aime

  11. Melle Alexa dit :

    M**** !
    Nous avons connu « un peu » la même chose. Malformation de notre fils découverte à la 2eme écho, celle ci souvent associée à une trisomie. A 6 mois, on m'hospitalise d'urgence pour une amniocenthèse le lendemain (la clarté nucale était aussi très bien). Nous avons toujours été positifs, pourtant nous avons vécu des mois très difficiles (notre fils né à 34SA et opéré à J1). Notre fils n'est pas trisomique, a 10 mois et tout va bien !!! C'est un petit garçon plein de vie et très souriant ! Bon courage ! Tendres bisous de jeune maman à une future maman !

    J'aime

  12. P'tite Poulette dit :

    J'espère que vous serez plus apaisés dans un futur proche, c'est terrible d'être toujours dans le doute. J'imagine que vous n'y pensez pas au quotidien, sinon on ne vit plus, mais n'empêche que c'est du tracas… Tu aimes tes petits loulous en tout cas, ça se sent et c'est hyper touchant ! Merci pour ton soutien… ❤

    J'aime

  13. P'tite Poulette dit :

    Pouuuh une amnio à 6 mois?! Ma pauvre… il reste plus beaucoup de place pour piquer à ce stade là! Je suis heureuse de lire que tout va bien pour ton petit loulou d'amour… ❤ merci pour ton p'tit mot réconfortant, je te fais moi aussi des bisous !

    J'aime

  14. Amandine SERCQ dit :

    Oh ma puce je comprends mieux ton stress et message sur HC, s'il y a un risque ils prennent des précaution c'est normal…et c'est normal que cela te stress cela dit la trisomie se vois très tôt à l'echo donc si le bébé est bien formé tu devrais attendre d'avoir le verdict. J'imagine bien que ça doit pas être simple… pleins de bisous de courage, mais tout ira bien! xoxo

    J'aime

Un petit mot ...? Chouette !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s